Pour que vous puissiez dire qu’un produit de maquillage bio soit d’origine biologique, vous devez certifier que vos ingrédients répondent à un ensemble de critères définis par un organisme de certification de l’agriculture biologique.

 

Actuellement, il n’existe pas de norme globale mondiale et même européenne qui définisse ce critère pour le maquillage bio et la cosmétique bio.

 

La nouvelle norme COSMOS – Cosmetics Organic Standard :

Pour homogénéiser davantage les normes bio et la conformité des produits commercialisés, l’Association  Soil (Royaume-Uni) + BDIH (Allemagne) + Ecocert (France) + ICEA (Italie) s’est associée pour mettre en place un système de certification biologique intégré appelé Cosmetics Organic Standard (ou COSMOS)

L’une des idées de COSMOS était de créer et de définir des normes juridiques et un cadre de production pour le maquillage bio et la cosmétique bio. Parce que les critères bio sont actuellement tellement vastes, il est possible de trouver des produits étiquetés bio dans les magasins qui ne contiennent que 1% d’ingrédients bio.

En mars 2011, les produits certifiés COSMOS ont été commercialisés dans les magasins européens.

Les critères de l’association Ecocert et Soil sont actuellement les suivants :

 

Avec Ecocert, il existe 2 niveaux d’étiquetage:

 

Un seuil minimal d’ingrédients naturels provenant de l’agriculture biologique à atteindre pour obtenir la certification.

Logo ECOCERT Organic Cosmetic

Étiquette cosmétique naturelle et organique

Un minimum de 95% de tous les ingrédients végétaux de la formule et un minimum de 10% de tous les ingrédients en poids doivent provenir de l’agriculture biologique.

 

Logo ECOCERT Natural Cosmetic

Étiquette cosmétique naturelle

Un minimum de 50% de tous les ingrédients végétaux de la formule et un minimum de 5% de tous les ingrédients en poids doit provenir de l’agriculture biologique.

 

Logo bio de l’association Soil UK

Soil Association a 3 niveaux d’étiquetage:

Produits contenant 100% d’ingrédients biologiques.

Produits fabriqués avec 95% d’ingrédients organiques – permettant jusqu’à 5% d’ingrédients synthétiques à partir d’une liste restreinte.

Les produits qui contiennent entre 70% et 95% d’ingrédients organiques et le pourcentage réel est déclaré sur l’étiquette.

Exemples d’étiquetage de l’Association soil

95% Organic Makeup Soil Association

70 à 95% Maquillage bio

Comme COSMOS semble être la nouvelle autorité en la matière et de tout premier plan, et en représentant le plus grand nombre de pays dans le monde, Ce n’est pas encore  l’autorité mondiale, mais on va vers une uniformisation des règles entre les continents.

 

Et le maquillage bio ?

Pour le maquillage bio, COSMOS suit le principe de précaution. Ce principe signifie que, lorsqu’il existe des preuves scientifiques qu’un ingrédient, une technologie ou un processus pourrait constituer un risque pour la santé ou l’environnement, le principe de précaution sera appliqué et il ne sera pas autorisé.

À l’heure actuelle, le principe de précaution concernant le maquillage bio interdit les éléments suivants :

Principe de précaution

Nano-matériaux

Organismes génétiquement modifiés (OGM)

Irradiation

Tests sur des animaux

 

Les cosmétiques bio sont définis par les 5 catégories suivantes

Eau

Minéraux et ingrédients d’origine minérale

Ingrédients agroalimentaires physiquement transformés

Ingrédients agroalimentaires traités chimiquement

Autres ingrédients

1. Eau

L’eau utilisée doit respecter les normes d’hygiène (CFU inférieure à 100 / ml) et peut être:

On parle ici de :

eau potable

eau de source

Eau obtenue par osmose

eau distillée

eau de mer

 

2. Minéraux et ingrédients d’origine minérale

Les minéraux peuvent être utilisés tant qu’ils sont purs et naturels et de préférence à partir de procédés d’extraction écologiquement rationnels.

3. Ingrédients agroalimentaires physiquement transformés

Produits physiquement transformés autorisés d’origine végétale, animale ou microbienne qui répondent aux conditions suivantes:

Seules les matières premières primaires d’origine végétale, animale ou microbienne qui ont été extraites en utilisant les processus physiques listés par COSMOS sont autorisées.

Seules les matières premières primaires qui respectent les exigences de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) sont autorisées.

Il est interdit d’utiliser:

Plantes ou matériaux végétaux qui ont été génétiquement modifiés.

Matières premières primaires extraites d’animaux vivants ou abattus.

Les ingrédients d’origine animale ne peuvent être utilisés que si:

Ils sont produits par des animaux mais ne font pas partie de l’animal.

Ils proviennent d’animaux dont le bien-être a été protégé.

 

Le maquillage bio est en plein boom :

Tout comme la nourriture pour la santé, les produits de beauté naturelle ne sont pas neufs, mais sont devenus extrêmement populaires, ce qui leur permet de sortir de leur image d’écolo. Au fur et à mesure que la tendance se transforme en courant dominant, le débat fait rage sur ce qui constitue le terme «naturel» et « biologique » ; Ce qui est important pour les gens, c’est la nature de la nature, dont 47 pour cent des consommateurs considèrent le terme «sans produits chimiques» comme étant l’indicateur principal d’un véritable produit naturel. Il en est de même pour le terme «formulé sans parabens» qui attire beaucoup de sympathie des consommateurs.

Il en est de même du rejet des silicones, de l’huile minérale, des parabens, des agents conservateurs et des ingrédients OGM, entre autres ; les marques de commerce équitables et sans cruauté sont également importantes. Essayez Dr Haushka, Couleur Caramel, Benecos et Avril à des prix très raisonnables.