Petit, discret, efficace, agréable, se glissant dans une poche de sac à main et pourtant il fait beaucoup parler de lui ! Oui, nous parlons bien du déodorant. Sujet de nombreuses controverses depuis quelque temps, le déodorant serait aussi nocif que nous le croyons bénéfique pour notre confort – et pour celui des autres. Lumière sur le déodorant bio, son intérêt pour nous et pour l’environnement.

Le geste est presque automatique. Tel un robot, nous dégainons chaque matin notre fidèle compagnon de route. Ce compagnon peu onéreux, discret et salvateur qui remplit parfaitement le sacré job que nous lui demandons. Véritable sauveur des journées de stress, des transports en commun ou des personnes souffrant de transpiration excessive ou malodorante, nous sommes de nombreux français à pouvoir scander « jamais sans mon déo’ ! ».

Certes, le déodorant est un allié fidèle qui ne pose pas de question toutefois il laisse des traces et peut devenir plus qu’envahissant pour notre organisme. Avec des compositions douteuses, chimiques, peu claires notre cher déo’ perd de sa superbe lorsque nous prenons le temps de l’ausculter de plus près.

Certes, le déodorant est un accessoire « must-have » celui qui répondra à tous vos critères – taille, mode d’application, parfum, action, packaging – toutefois, tous ces critères ont bien plus qu’un petit prix impactant à faible mesure votre budget. Ces critères ont un impact écologique… eh oui, si le déodorant semble inoffensif par ses pouvoirs de discrétion il a un réel impact sur l’environnement.

Et si nous vous parlions du déodorant bio ?

Oublions les déodorants traditionnels quelques instants et laissons-nous tenter par le déodorant bio. Finalement qu’est-ce-qu’il a de plus ? Il est composé d’ingrédients naturels – non neurotoxiques – qui n’agressent pas vos aisselles.

  • L’épiderme des aisselles est très fin et laisse donc passer beaucoup plus facilement les produits chimiques, ceux-ci se retrouvent en toute liberté dans notre organisme… –

Le déodorant bio prend en compte l’importance de la transpiration. Eh oui, notre corps a besoin de transpirer, ce phénomène est naturel et permet l’autorégulation de la température de notre organisme. L’objectif n’est donc pas d’empêcher cette transpiration en bouchant les pores de l’épiderme – les glandes sudoripares – de produits chimiques ( comme les sels d’aluminium ) mais bien de laisser le corps évacuer les toxines. En revanche, il est tout naturel de veiller à ce que la transpiration ne soit pas excessive – celle-ci peut devenir gênante voir même handicapante – et odorante – personne n’apprécie de sentir la transpiration.

Le déodorant bio va travailler sur la transpiration en améliorant le fonctionnement des cellules sans le modifier. De plus grâce au parfum contenu dans le déodorant bio vous allez profiter d’une odeur authentique : la pierre d’alun, le calendula, la rose, le coco… Des parfums naturels qui vous laisseront sereins quant à votre santé. Sans bloquer la transpiration, le déodorant bio garantit des journées sereines et fraîches.

Le dernier avantage du déodorant bio ? Son impact sur l’environnement : composé d’ingrédients non polluants, votre déo’ est un engagement supplémentaire pour notre planète.

Voici 3 déodorants que nous vous conseillons :

Retrouvez tous les produits Monde Bio sur notre site www.mondebio.com