Vous allez comprendre en lisant cet article que le vernis à ongles naturel, vegan présente des avantages considérables pour votre santé !

Une étude scientifique publiée en janvier 2016 par une équipe de chercheurs de la Duke University aux USA a montré qu’il peut exister des risques après l’application d’un vernis à ongles. La substance qui est en cause est le triphenyl phosphate (TPHP) qui rentre dans la composition de nombreuses marques de vernis à ongles, pour des concentrations entre 1 et 1.5 % de la formule des vernis.

Sur une cohortes de 26 participants, une analyse d’urine a été faite après l’utilisation des vernis. Il a été montré qu’un métabolite du triphenyl phosphate se retrouvait  en augmentation dans les urines, jusqu’à 7 fois supérieure à la concentration de départ, 10 h à 14 h après l’application du vernis à ongles. La voie d’exposition au triphényl phosphate est cutanée. Ces résultats montrent que le vernis à ongles peut constituer une source indéniable d’exposition à court terme au triphényl phosphate et une source d’exposition chronique pour les utilisatrices habituelles de vernis à ongles et pour les personnes appliquant les vernis à ongles dans les centres de beauté et de manucure.

Nail polish as a source of exposure to triphenyl phosphate

Mendelsohn, E, Hagopian, A, Hoffman, K, Butt, CM, Lorenzo, A, Congleton, J, Webster, TF, and Stapleton, HM. Environment international 86 (January 2016)

 

Le phosphate de triphényle (TPHP) est utilisé comme agent plastifiant dans les vernis à ongles et son exposition régulière est embêtante, car ce produit chimique est un perturbateur endocrinien.

L’étude de ce composant chimique a été repris dans une synthèse publiée par un groupe de protection, nommé EWG (Environmental Working Group).

Les chercheurs ne connaissaient pas grand-chose des effets secondaires du  TPHP jusqu’à il y a quelques années. Au jour d’aujourd’hui, il y a de plus en plus de certitudes que cette molécule peut affecter le système hormonal en imitant l’action des hormones féminines et en perturbant le système endocrinien. De plus, il faut savoir que le TPHP avait remplacé le dibutyl phthalate, déjà suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Une pétition a d’ailleurs été lancée par le groupe de protection EWGpour que les grandes marque de vernis à ongles retire cet ingrédient de leurs vernis.

Vernis à ongles : liste des ingrédients nocifs à éviter

Il faut faire attention aux vernis à ongles et savoir lire les étiquettes et les formules INCI.

Les molécules à éviter sont listées ci-dessous, normalement de nombreux vernis ont déjà éliminé ces molécules de leur vernis à ongles, mais dans le doute, il vaut mieux vérifier par soi même les formules INCI.

Evitez les phtalates :

Les phtalates sont dérivés de la pétrochimie qui transforme le pétrole en actifs chimiques et sont utilisés comme parfums ou comme solvants dans les formules de vernis à ongles. Ils sont considérés comme des perturbateurs endocriniens.

 

Evitez le toluène :

Le toluène est un solvant utilisé dans les vernis à ongles et peut être toxique à forte dose pour l’organisme, quand il est inhalé. Il sert à étaler plus facilement le vernis à ongles sur l’ongle.

 

Evitez le xylène

Le xylène est un solvant utilisé les vernis à ongles classiques. Il peut être toxique par inhalation et par contact avec la peau.

 

Evitez le colophane

Le colophane est un dérivé de la térébenthine, issu du pin. Il est utilisé dans les cires épilatoires et dans les vernis à ongles. Il est maintenant connu pour donner des allergies des fois importantes.

 

Evitez les parabènes

Ce sont les produits chimiques les plus connus du grand public car ils étaient utilisés dans presque toutes les formules cosmétiques il y a 10 ans, car ils permettaient de conserver les formules d’une façon importante. Les parabènes sont des agents de conservation très utiles dans les cosmétiques. Les parabènes sont absorbés par la peau et passent dans le sang. Les parabènes sont des perturbateurs endocriniens en imitant les oestrogènes.

Les parabènes ont été interdits dans les formules cosmétiques depuis quelques années mais continuent à être utilisés dans certains médicaments.

Evitez le formaldéhyde

Le formaldéhyde est comme les parabènes, un conservateur anti-microbien. Le formaldéhyde est très volatil et peut être nocif quand il est inhalé. Le formaldéhyde était très utilisé dans les vernis à ongles classiques.

 

La solution est d’utiliser des vernis à ongles naturels, minéraux ou Vegan, et le Monde du Bio s’est spécialisé dans la mise à disposition de maquillage bio, de vernis à ongles Vegan pour votre beauté et votre bien être.