jus de curcuma bio !

jus de curcuma bio !

Curcuma Pipérine est la solution de choix pour soulager ses articulations sensibles !

 

La Phytothérapie traditionnelle :

Les historiens de partout dans le monde ont produit des preuves qui montrent que, apparemment, tous les peuples primitifs utilisaient des herbes, souvent de manière sophistiquée. La quinine de l’écorce de quinquina a par exemple été utilisée pour traiter les symptômes du paludisme bien avant que la maladie ait été identifiée, et les matières premières d’un comprimé d’aspirine ont été un analgésique populaire utilisé des millénaires avant que l’on ait accès aux machines outils qui servent à fabriquer l’aspirine en comprimés. Il s’agissait du saule blanc qui contient une proportion non négligeable d’acide salicilique.

En effet, aujourd’hui, beaucoup de classes pharmacologiques de médicaments comprennent une molécule présente dans les produits naturels que nous avons découvert à l’origine par l’étude des remèdes traditionnels et le relais dans le temps des savoirs populaires des peuples autochtones.
En Asie du Sud, les anciens connaissaient déjà l’intérêt d’associer du poivre noir à certaines plantes médicinales pour en potentialiser l’effet. Il est étonnant que l’esprit humain ait compris l’intérêt du poivre de façon si empirique et l’on doit cela à l’intelligence humaine bien sûr mais aussi grâce aux essais pratiques pratiqués par les hommes de médecine qui ont transmis leur savoir aux nouvelles générations.

Curcuma seul ou Curcuma – Pipérine ?

Environ 5% des ingrédients de l’épice curcuma sont en fait l’actif appelé curcumine ; par analogie, environ 5% des ingredients du poivre noir en poids est constitué d’un composé appelé la pipérine. La curcumine est responsable de la couleur jaune du curcuma alors que la pipérine est responsable de la saveur piquante du poivre. La Pipérine est en fait un inhibiteur puissant du métabolisme des médicaments. La pipérine va agir en inhibant les enzymes du foie qui aident à se débarrasser des substances étrangères que notre organisme identifie.
En ce qui concerne le Curcuma, des études scientifiques montrent clairement que la cinétique d’assimilation des actifs change considérablement si le curcuma est pris seul ou en association avec d’autres actifs nutritionnels. On effectue des dosages du taux de curcumine dans le sang après ingestion de curcula par voie alimentaire.

En cas de consommation de curcuma, il y a au bout d’une heure après l’assimilation une légère présence de la curcumine dans le sang.

L’assimilation de la curcumine est faible car c’est une molécule fragile qui va être rapidement transformée par les enzymes hépatiques afin d’être éliminée. Si la prise de curcuma est faite simultanément avec du poivre noir en poudre, la concentration en curcumine dans le sang va monter en flèche. Le simple ajout de poivre noir à la poudre de curcuma améliore la biodisponibilité de la curcumine). L’amélioration de l’assimilation entre la consommation du curcuma seul et du curcuma pipérine montre une élévation de 2000 %. Le poivre noir n’a pas besoin d’être très concentré pour être actif et ce fait est important car le poivre noir est difficilement consommable à forte dose du fait de son caractère piquant assez puissant.
Une autre façon de stimuler une meilleure assimilation de la curcumine est à consommer la poudre de curcuma au sein d’autres aliments, ou de consommer la racine de curcuma fraiche.

D’une part, le mélange du curcuma avec les autres aliments va ralentir l’activité des enzymes responsables de sa rapide dégradation, d’autre part, les huiles essentielles naturelles présentes dans la racine de curcuma fraiche vont aider à améliorer la biodisponibilité de la curcumine de sept ou huit fois. Il en est de même quand on mélange le curcuma avec des produits huileux ou graisseux, ce qui a pour effet d’améliorer sensiblement son assimilation.

En inde, ces observations cliniques étaient connues depuis fort longtemps et les peuplades anciennes mélangeaient déjà de façon empirique, le curcuma avec de la graisse et du poivre noir pour le rendre plus actif en médecine ayurvédique.

Pourquoi devrions-nous nous préoccuper de prendre du curcuma ?

Cette épice indienne a des propriétés anti-inflammatoires exceptionnelles, et non seulement aide à mieux digérer, mais aussi permet de soulager les articulations sensibles et de protéger le système cardio-vasculaire par l’effet anti-oxydant de la curcumine et d’autres actifs dérivés présents dans le curcuma.

Cela en fait la grande plante de l’arthrose et des rhumatismes, syndrôme qui touche près de 30 % des adultes ayant plus de 50 ans.

Les compléments alimentaires à base de curcuma :

On ne peut que vous conseiller d’essayer des compléments alimentaires comme Curcuma pipérine bio, le jus de curcuma bio Natuval, et une association comme le nutralgic.

Tous présents sur le site www.mondebio.com.